Processus ignifugeant Woodenha

 

Schema autoclave Ignifugation Woodenha

Le bois ignifugé en autoclave

 

L'ignifugation dans la masse est effectuée dans un autoclave spécialement conçu de type vide & pression afin d'imprégner le liquide retardateur de feu jusqu'au cœur du bois.

Les éléments bois reçus sont d'abord conditionnés de manière spécifique et adaptée (fig. 1), puis imprégnés dans l'autoclave et finalement re-séchés jusqu'à l'humidité correspondante à l'utilisation finale.

 

L'imprégnation du bois

 

Woodenha injecte en autoclave sous pression dans le bois une solution d'eau et de différents sels actifs (fig. 2 & 3) dont l'effet est de minimiser la réaction au feu du bois : limiter l'inflammation et la propagation de la flamme. Cette opération ne peut être correctement effectuée que sur des bois secs.

 

Afin de bien répartir les produits d'ignifugation et de bien contrôler leur efficacité, Woodenha a mis au point une technique pointue de conditionnement des bois et de contrôle du processus d'imprégnation. Le produit ignifuge est incolore, inodore.

 

L'imprégnation du produit ignifuge se fait de manière profonde dans le matériau (fig. 4, 5 & 6). C'est un processus performant et durable conférant ainsi au bois une très bonne réaction au feu ; on parle de classement au feu Euroclasse B (M1).

 

L'imprégnation a tendance à relever légèrement les fibres du bois et peut donc nécessiter un ponçage a posteriori dans le cas d'un usage intérieur (décoration) ou avant l'application d'une finition - vernis, peinture ou saturateur bois - qui se devra d'être non-déclassante.

 

Le séchage du bois

 

Afin de stabiliser les sels à l'intérieur du bois et d'évacuer l'eau de la solution, les bois doivent être séchés jusqu'à l'humidité correspondante à l'utilisation finale demandée. Ce séchage, le deuxième dans la vie des pièces de bois en question, doit être parfaitement maîtrisé pour éviter d'une part la décoloration toujours possible des bois et d'autre part leur déformation. Il est impératif de se référer aux DTU et normes en vigueur pour exiger de Woodenha l'hygrométrie cible qui correspond à l'usage du bois dans l'ouvrage.

Le bois ignifugé peut à ce stade recevoir une finition non déclassante comme un vernis, une peinture ou un saturateur.

Une série de mesures spécifiques et une traçabilité des lots accompagnent le bois tout au long du processus : rétention de produit ignifuge, humidité des bois.

L'utilisation, le montage, le type de produit, l'épaisseur et l'essence de bois sont des paramètres cruciaux qui vont orienter la manière dont se déroulera le processus ignifugeant.

 

Télécharger la fiche technique Woodenha sur le bois ignifugé autoclave.

 

 


Besoin d'un conseil ou d'un avis expert ?

Contactez un expert bois pour un devis d'ignifugation, de séchage articficiel ou toute question normative concernant la protection passive contre le feu

Nous contacter

Une question ? Consultez notre faq

Vous avez des interrogations concernant nos métiers ou notre entreprise ? Accédez à toutes nos questions-réponses.

Consulter la FAQ

PERDU DANS le VOCABULAIRE de l'ignifugation ?

Notre lexique est là pour vous aider à vous y retrouver parmi nos termes techniques ; consultez-le pour plus de simplicité !

Consulter le glossaire

Slider commun - descriptions

Ignifugation de l'ossature du bois pour l'architecte Laurent Durand

lorem ipsumis