Séchage du bois

En quoi consiste le séchage du bois ?

 

Sécher le bois consiste à diminuer sa teneur en eau.

 

On dispose pour cela les bois dans des enceintes étanches (séchoirs) dans lesquelles on va pouvoir jouer sur la température, l'humidité de l'air, la vitessede passage de l'air et éventuellement la pression afin de provoquer l'évaporation de l'eau qui sera évacuée au fur et à mesure.

Le séchage fait disparaître deux « sortes d'eaux » et on peut faire l'analogie avec une éponge. L'eau libre est celle qui circule librement dans les cellules et en particulier les vaisseaux du bois. C'est la plus simple à faire partir car elle est mobile et accessible. C'est celle qui apparaît lorsqu'on presse une éponge mouillée. L'eau liée est celle qui adhère aux parois des fibres du bois, par capillarité ou par liaison chimique. Elle est plus délicate à faire disparaître car sa disparition entraîne ce que l'on nomme du retrait. Les dimensions des pièces de bois évoluent et un séchage mal maîtrisé peut, à ce stade, rendre les pièces de bois impropres à l'usage à cause de déformations trop importantes. Ces déformations sont d'ailleurs visibles sur une éponge qu'on laisse sécher librement.

 

Le séchage ne fait pas disparaître toute l'eau liée car ce n'est pas nécessaire. Le taux d'humidité visé par le séchage doit être celui qui correspond à l'humidité dite d'équilibre du bois et qui dépend de son environnement et de son utilisation. En général, autour de 10 % pour un bois utilisé en intérieur et autour de 20 % pour un bois utilisé en contact avec l'air extérieur.

 

Le taux d'humidité du bois lorsque l'eau libre a disparue et avant la disparition de l'eau liée est appelé point de saturation des fibres. C'est un seuil important qui varie selon les essences de bois. Il reste dans le bois de l'eau appelée de constitution que l'on ne peut enlever sans faire disparaître le matériau notamment par combustion.

 

 

 

Y-a-t-il plusieurs techniques de séchage du bois ?

 

Oui.

 

On oppose le séchage artificiel (bois placé en séchoir) au séchage naturel (placé à l'extérieur). Le séchage naturel peut prendre plusieurs années afin d'obtenir des résultats équivalents au séchage artificiel. Dans bien des cas il est même impossible d'obtenir naturellement des humidités basses (utilisation des bois en intérieur autour de 10%).

 

Il existe également un autre type de séchage que l'on appelle séchage sous vide qui permet d'accélérer encore le séchage. Il fait appel à un principe physique simple : le point d'ébullition de l'eau. Plus la pression est faible, moins la température est élevée. On constate par exemple qu'en montagne l'eau rentre en ébullition à moins de 100°C. Avec le séchage sous vide cette température est abaissée jusqu'à 60°C environ.

 

 

 

Quel est le délai nécessaire pour sécher du bois ?

 

Le temps de séchage artificiel d'un bois dépend de plusieurs facteurs : la teneur en eau avant le séchage, la section, l'essence, la teneur en eau souhaitée à l'issu du cycle de séchage et du type de séchage.

 

Ainsi un bois très humide, très dur, en forte épaisseur peut mettre plusieurs mois à sécher ; alors qu'un bois plus tendre et en faible épaisseur ne mettra que quelques jours. On peut ainsi évaluer que le délai de séchage artificiel oscille entre 3 jours et 4 mois.

 

 

 

 

Pourquoi est-il indispensable de sécher le bois après imprégnation ?

 

L'imprégnation en autoclave humidifie fortement les bois. Or, la réglementation française impose la mise en œuvre de bois secs, à 10 % environ pour les bois intérieurs (parquets, lambris, plafonds) et à 18% environ pour les bois abrités ou extérieurs (charpentes, bardages). C'est pourquoi Woodenha sèche 100% de sa production afin de mettre à disposition de ses clients des produits prêts à poser.

 

De plus, le séchage permet d'améliorer la fixation des produits ignifuges en évitant certains phénomènes de cristallisation en surface qui pourraient apparaître sur des bois fraîchement traités.

 

 

 

Pourquoi le séchage du bois est-il une opération délicate ?

 

S'il est trop rapide, mal surveillé ou si les bois ne sont pas correctement conditionnés, le séchage du bois peut être une étape qui rend le bois purement et simplement inutilisable. Les risques de dégradations sont très nombreux : décolorations, fissures, fentes, casse, déformations diverses.

 

Woodenha est aujourd'hui reconnu comme l'un des meilleurs spécialistes du séchage du bois et a développé un savoir-faire particulier dans le conditionnement des bois et la conduite des cycles de séchage. Le respect du bois pendant la phase de séchage est totalement maîtrisé.

 

 

 

 

En quoi le séchage du bois est-il une opération d'amélioration du bois ?

 

Sans séchage, le bois contient tellement d'eau qu'il attire rapidement la plupart des champignons lignivores. Le séchage est donc la première étape pour bien préserver le bois. Par ailleurs, le bois sec est beaucoup plus résistant aux efforts mécaniques. C'est pourquoi par exemple, une charpente ne peut pas être mise en œuvre avec des bois dont l'hygrométrie dépasse 18-20 %.

 

Enfin le séchage du bois rend apte l'utilisation de ce matériau en fonction de son environnement. Le bois est un matériau hygroscopique : il a la capacité d'absorber et de céder de l'humidité. C'est comme une éponge. Lorsque le bois sèche ses dimensions varient. Il est crucial d'avoir un bois stable pour que les éléments de construction ou de décoration ne se déforment pas durant leur utilisation. Pour cela il faut que le matériau soit conditionné spécialement en fonction de son utilisation finale. Il sera alors en équilibre avec le milieu dans lequel il sera installé et donc stable dans le temps.

 

 

 
 

Besoin d'un conseil ou d'un avis expert ?

Contactez un expert bois pour un devis d'ignifugation, de séchage articficiel ou toute question normative concernant la protection passive contre le feu

Nous contacter

Une question ? Consultez notre faq

Vous avez des interrogations concernant nos métiers ou notre entreprise ? Accédez à toutes nos questions-réponses.

Consulter la FAQ

PERDU DANS le VOCABULAIRE de l'ignifugation ?

Notre lexique est là pour vous aider à vous y retrouver parmi nos termes techniques ; consultez-le pour plus de simplicité !

Consulter le glossaire

Slider commun - descriptions

Ignifugation de l'ossature du bois pour l'architecte Laurent Durand

lorem ipsumis